mardi 21 février 2017

Crise d'ego


J'en aurai presque les chevilles qui enflent...

Bien heureusement, avec moi ça ne dure jamais, l'euphorie trop vite remplacée par ce genre d'état d'esprit :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire