mercredi 14 septembre 2016

Zoo de Belém

"Go to the parc, draw some plants and animals, and change your mind. Freedom is more important than money".

C'est (à peu près) ce que m'a dit mon ami John ce jour où je m'étais pris la tête par mail pour une histoire de boulot et que j'étais complètement en bad.





A Belém il y a un parc zoologique dans lequel vous pouvez entrer pour la modique somme de trois reals (un peu moins d'un euros).
C'est un endroit magnifique aménagé de façon coloniale (selon l'idée que je me fais de l'architecture et des références coloniales en tout cas), avec pleins d'oiseaux (et comme je suis fascinée par ces animaux depuis mon premier voyage en Guyane en 2010 j'étais bien heureuse), des Jaguars, des agoutis (avec leurs gros culs roux), des énormes caimans qui ont fait bugguer tout le monde ("ah ok, il y a des sauriens aussi gros en amérique du sud ?...bon, on va arrêter de se baigner dans les fleuves, hein...!"), et des nénuphars géants.

Un havre de paix et de nature en pleine ville.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire